Jardin de l'Ombrière


Vivre à la campagne me manque, et pourtant je ne considère pas Bordeaux comme une grande ville avec tous les aspects négatifs comme la pollution dense et le rythme métro-boulot-dodo. Pour quelqu’un justement qui arrive de Paris, ca doit être merveilleux. L’effervescence de la ville avec toutes ces commodités et ses nouvelles boutiques ultra modernes et en vogue et puis d’un autre côté sa tranquillité et son rythme tout doux un peu comme sa Garonne.
En fait ce qui me manque et peut-être que finalement je ne connais pas les bons endroits pour le faire mais c’est d’aller me promener en forêt, ramasser des châtaignes, des pommes. Faire un bouquet de fleurs des champs. C’est cette connexion avec la nature. Et c’est vrai que si on ne la cherche pas ici, on ne la trouvera pas.

Mais j’ai peut-être trouvé l’endroit qu’il me fallait. C’est vrai, il faut prendre la voiture et pour s’y rendre il faut compter une trentaine de minutes mais ca peut être l’occasion de s’y promener lors de temps libre. C’est sur la route à mi chemin entre Bordeaux et la mer. De quoi faire le plein de légumes et de fruits de saisons pour la semaine.
On vous prête un sécateur en échange de votre carte d’identité ou de vos clefs. Tout est très bien expliqué à l’entrée par des gens passionnées, c’est agréable à voir. On nous explique avec le plan, les endroits où on peut aller, où l’on peut cueillir et ramasser. On choisit un panier, une brouette et c’est parti ! Il est préférable de venir avec des chaussures fermées ce que je n’ai pas fait bien sûr ! Le sol est sablonneux.

Par exemple au mois d'octobre :

L’intérêt ? Certes je n’ai pas semé les salades, mais le fait de l’avoir coupé, ramassé et puis le soir préparé avec amour est beaucoup plus gratifiant qu’acheter sa salade déjà préparé sous vide. Même chose pour les fraises, on prend le temps de les cueillir, de choisir celles qu’on veut, on en prend la quantité que l’on souhaite, c’est gratifiant et en plus je pense que ca limite le gaspillage.
C’est aussi avoir la certitude de manger des fruits et des légumes de saison et de manger des aliments produit proche de chez soi. L’avantage aussi c’est que c’est moins cher, car ils ne sont pas emballés ni transportés à un magasin et puis cela limite le plastique et le suremballage.

J'en ai eu pour 16€ avec en plus un litre de jus de pommes.
Pour s’y rendre : Jardin de l’Ombrière, route de marcheprime 33138 à Lanton à mi-chemin entre la mer et Bordeaux.

Les horaires : 
Lundi : 9h-12h30 
Mardi : fermé 
Mercredi-jeudi-vendredi-samedi :9h-12h30 et 15h-18h. 
Dimanche 9h-12h30

Leur site : Jardin de l'Ombrière
Leur page Facebook : Jardin de l'Ombrière

3 commentaires:

  1. Il est super cet article! Moi aussi j'ai une ferme comme ça à 20 minutes de Nancy, mais j'ai toujours la flemme d'y aller aha !
    <3

    RépondreSupprimer
  2. C'est génial ce genre d'endroits et j'avoue que la nature me manque beaucoup à Londres. Ici on trouve des framboises et des cerises toute l'année, beaucoup de légumes sont vendus en sachets, déjà prédécoupés, voire même assaisonnés... Tout vient d'Afrique du Sud ou d'Amérique du Sud, c'est un peu étrange et on se sent assez déconnecté de la nature.
    Tes photos sont très jolies en tout cas !

    RépondreSupprimer
  3. Ça me fait rêver ce genre d'endroit surtout quand tu vis à Paris ..
    J'ai envie d'y être et j'imagine une jolie ferme avec de vieux fauteuil au coin du feu .. Bon je rêvasse avec les jolies photos que tu as mises :)

    RépondreSupprimer

© Lilimoncello
Design:Maira Gall.