Día de los muertos


photo Lilimoncello
Afficher l'image d'origine
Photo internet source inconnue.

Photo Lilimoncello
fleurs : rose d'Inde ou Cempasuchil.
L'an dernier mon article était resté dans mes brouillons par faute de temps. Je n’avais pas voulu le publier après. Cette année encore, mon feed Instagram est complètement rempli de photos d’Halloween et moi cette fête elle ne me dit rien du tout. J’ai vécu au Mexique une année et j’ai pu y être au mois de novembre. Comme je vivais tout à fait au Nord, les traditions y sont moins présentes mais je me souviens que c’était quand même chaleureux. Au cimetière, il y avait de la musique, les gens rigolaient, bavardaient assez fort, buvaient et mangeaient autour des tombes. J’avais eu le droit à la visite des pierres tombales pour rencontrer la famille. Drôle d’expérience… et puis souvent je me suis offusquée de ce rapport que je trouvais tant improbable à la mort comme si cela enlevé un peu de sens à la vie, comme si elle était moins importante mais finalement non, c’est une autre manière de voir les choses. Et de profiter de la vie à chaque instant.

Il est de coutume de faire un autel pour ceux qui sont partis, et de leur mettre ce qu’ils aimaient manger au quotidien.Ca peut être des fruits comme des clémentines, des tamales, de l’alcool. Puis des bougies, des objets personnel, du papier picado coloré, des œillets d’Inde appelé cempasúchil. De l’encens, et du pan de los muertos. Que vous pourrez trouver pour les Bordelaises et Bordelais à la pâtisserie Mi cielo au Bouscat, mercredi. C’est une sorte de brioche saupoudrée de sucre parfois parfumée à la fleur d'oranger ou parsemée de graines de sésame.
Afficher l'image d'origine
Afficher l'image d'origine
La rose d’Inde appelée aussi « cempasúchil » est une fleur originaire du Mexique et d’Amérique du Sud. On la trouve dans beaucoup d’états du Mexique comme à Chiapas, Sinaloa, Mexico, Puebla..etc. Cette fleur est utilisée depuis l’époque précolombienne pour la célébration du jour des morts.
Colorful papel picado decor: http://www.stylemepretty.com/living/2016/04/29/5-ideas-were-stealing-for-our-cinco-de-mayo-celebration/ | Photography: The House That Lars Built - http://thehousethatlarsbuilt.com/:
Le fameux " papel picado" qui sert à décorer et à confectionner l'autel.
Cette tradition est célébrée dans tout le Mexique, entre le 31 (début des festivités) et le 2 novembre.

Ma petite table faite en Espagne avec mes amis Mexicains quand j'avais 18 ans. Je vais en faire une mercredi et normalement elle sera plus jolie ;) La voici :

3 commentaires:

  1. J'adore ce genre de tradition , je trouve qu'ils ont un autres rapport face a la mort que nous et célébrer les morts c'est un chouette hommage finalement et c'est aussi dire je t'oublie pas .
    Jolie article :)

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais pas toutes ces traditions! ah, tu me donnes envie de partir au Mexique, et puis je suis fan de leurs têtes de mort:)


    www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  3. Quand je suis partie au Mexique, on a eu un guide génial qui nous a tellement bien parlé de cette tradition que j'en ai eu les larmes aux yeux. Je trouve ça tellement beau de célébrer avec autant d'amour et de "joies" les êtres disparus.
    Il nous a aussi expliqué les histoires de placement de tombes face ou non au soleil en fonction d'une mort naturelle ou non, je ne sais pas si tu connais?
    Apres, il nous aussi expliqué qu'ils sortaient des fois les ossements pour qu'il (le mort) face la "fête" avec eux c'est un peu glauque ça je trouve aha
    <33

    RépondreSupprimer

© Lilimoncello
Design:Maira Gall.