J'ai flashé sur ces nus pieds ( à gauche ) de chez André, depuis longtemps, mais je ne m'étais pas motivée à les acheter. Je me fixe toujours des barrières au niveau des prix... 50 euros pour des sandales d'été hors de question, 150 euros pour des bottines que je mettrais tout l'hiver, avec plaisir ! Ce genre de barrière sont sans doute très aléatoire entre les personnes. Ce soir je suis allée à La Halle aux chaussures, ce n'est pas du tout le genre de magasins que j'apprécie à vrai dire mais finalement j'ai trouvé mon bonheur. Dans le même esprit, avec quand même 20 euros de différence. Elles seront parfaites pour l'été ! Beh oui...oublions le printemps... Merci beaucoup pour vos derniers commentaires qui m'ont donné la motivation de continuer toujours plus !

Me habían encantado las zapatillas de la izquierda, de la marca André pero 50 euros se me hacían caritas y no me habia animado. Siempre me pongo barreras con el dinero, por ejemplo 50 euros para zapatos de verano que pondré 2 o 3 meses se me hace caro, pero no me duele poner 80 euros en bailarinas Repetto que duran mas de 5 anos o botas que usare de septiembre hasta abril y hasta mas meses. Supongo que estas barreras cambian mucho entres las personas, cada quien su medida jajaja. Y ayer fui a una tienda llamada la Halle aux chaussures, que no esta muy mala ni muy buena, y las vi, no son las mismas claro pero se parecen y gane 20 euros !!!

23 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui, elles sont trop belles !!!!!!!!!

      Supprimer
  2. J'étais pareil que toi avant... 50€ pour une paire de ballerines ? Ça va pas la tête... Mais j'ai vu que les autres paires moins cher étaient vraiment de mauvaises qualités et ne passaient pas l'été. Depuis j'ai revu mon jugement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu n'as pas tord non plus ;)
      mais en principe j'essaye d'y faire attention !

      Supprimer
  3. Moi, j´adore la première paire aussi, celles d´André. Gros bisous, mon amie:)

    RépondreSupprimer
  4. A veces encuentras cosas donde nunca te lo esperas y si encima es mejor de precio, pues mejor que mejor. Me encantan ambas!


    un besin

    RépondreSupprimer
  5. elles sont superbes ces deux paires de sandales! :)

    RépondreSupprimer
  6. J'adore les deux paires ! Mais je galère à trouver des petites sandales comme ça pour l'été, j'ai les pieds trop larges (vie de merde) ^^

    RépondreSupprimer
  7. me quedo con las primeras, las de la izquierda de una tira!
    Acabo de lanzar mi tienda online para vender algunas cositas de mi armario a precios de ganga, pásate a echar un ojo!

    xXx
    http://unspeakablethoughtsunspoken.blogspot.co.uk

    RépondreSupprimer
  8. Pues la verdad que son preciosas!!asi que ganaste en dinero!!besos
    dezazu.blogspot.com.es

    RépondreSupprimer
  9. J'avais acheté les André pendant les soldes, en bleu, et j'espère les trouver cette année en doré ! 30€ dans des sandales de la Halles, ça me fou encore plus les boules ^^

    RépondreSupprimer
  10. Elles sont super belles, et les deux paires se valent! <3

    RépondreSupprimer
  11. que sandalias mas bonitas me encantan las dos.Un besazo
    http://thedesire.blogs.elle.es/

    RépondreSupprimer
  12. Oh ces sandales sont superbes ! Je craque pour les premières ! Manque plus que le soleil maintenant, bisous ma belle :)

    RépondreSupprimer
  13. Me encantan las sandalias, son preciosas!!

    Besitos:))

    www.algoparaponerme.blogspot.com.es

    RépondreSupprimer
  14. Son las dos preciosas!!! supongo que serán buenas!!

    Besos rojos ,)

    RépondreSupprimer
  15. Les André je les ai depuis l'an dernier et franchement la qualité tip top ! J'hésitait à les prendre de cette couleur ou en bleu nuit mais finalement j'ai pris cette couleur.
    C'est cher c'est clair mais je les ai mis pendant un été quasiment tout les jours et elles sont très bien encore, je compte les ressortir cet été :D

    RépondreSupprimer
  16. C'est vrai que les André sont vraiment magnifiques, dommage que le prix soit aussi élevé...

    RépondreSupprimer

© Lilimoncello
Design:Maira Gall.