Mexique


Marché artisanal à Mexico
Sayulita
Le Mexique est moi c’est une grande histoire d’amour. Parce que ca l’a été, parce que j’ai eu une belle famille Mexicaine, parce que j’ai vécu là-bas pendant une année. Parce que c’est un pays riche culturellement, que les gens sont très accueillants et chaleureux, qu’ils vous font sentir que vous êtes ici chez vous aussi. Parce que le Mexique c’est un pays où la musique règne partout et les couleurs aussi. Parce que les traditions sont belles et parce que tout parait très simple. 

J’aime me dire que moi aussi, c’est un peu mon pays. 

En revanche, c’est aussi un pays compliqué, dur et difficile pour y travailler, pour s’y faire soigner et pour tout ce que j’ai pu entendre comme témoignage vraiment hors de ma réalité à moi. Pour toutes ces raisons je n’y vivrais pas.

Beaucoup m’ont écrit pour que je parle de mon voyage, de mon sixième séjour au Mexique. 

Plutôt que de vous raconter point par point mon périple, je vous donnerai plutôt quelques conseils de voyage. 

Pour s’y rendre. 

J’ai toujours voyagé avec Air France parce qu’à l’époque j’allais jusqu'à Hermosillo, au nord du pays et en prenant le combo Bordeaux-Paris, Paris- Mexico, Mexico-Hermosillo le dernier vol était comme gratuit. Mais j’en avais pour 1000- 1200€. Ce qui est bien c’est qu’il y a un grand choix de films et les derniers. Par contre la nourriture n’est vraiment pas très bonne. 

Il faut regarder depuis Madrid, ca peut être plus économique. Cette fois ci j’ai réservé via Ibéria, un vol operé par Bristich airway. La nourriture était bien meilleure mais je n’ai même pas annulé ma mini télé tellement c’était peu intéressant, mais on ne voyage pas pour regarder des films :) et le prix du billet en vaut la peine. Coût des vols allers retours : 800€ pour un Toulouse-Mexico. 
Temps de vol : 12 heures. Et un peu moins pour le voyage retour en fonction des vents. 

Une fois sur place.
Avion.
Volaris pour voyager en avion à des prix low cost ou encore vivaaerobus et Aeromexico. L’avion reste le moyen le plus sur pour voyager au Mexique. 

Bus.
Ensuite il y a les bus et ceux que je prends sont Primera plus. Les sièges sont très confortables (mieux que dans l’avion), et il y a de la place pour les jambes. En plus il y a un écran pour chaque passager avec des films récents (en espagnol), des jeux, de la musique. Et un sac avec de l’eau, un soda, un sandwich souvent au piment, des chips et un gâteau sucré. On dit toujours que le mieux c’est de ne pas voyager la nuit, mais j’avoue que c’est bien pratique dans on a 12 heures de bus à faire, au réveil on est arrivé à la destination finale. Ce qu’il faut savoir avec Primera Plus, c’est que généralement ils sont directs, ils ne s’arrêtent ni sur la route, ni dans les villes ce qui est plus sur. Il y a beaucoup de bus pas cher qui s’arrêtent au bord de la route prendre des passagers et c’est bien ceux là qu’ils ne faut pas prendre. 

La voiture.
La voiture. Moi personnellement je sais que je ne louerais pas de voiture au Mexique mis à part dans la péninsule du Yucatan. Pour le reste du pays non. J’ai encore une fois entendue trop d’histoires de ce qui se passe sur les routes. A Sayulita côte Pacifique j’ai rencontré des français qui avaient loué une voiture, mais moi personnellement je ne ferai jamais. 

Taxi.
Je l’ai beaucoup pris mais il ne faut pas hésiter à négocier le prix. Eux n’hésitent pas à l’augmenter quand ils voient nos têtes d’Européens en vacances. Attention aux taxis clandestins et surtout à la sortie de l’aéroport (expérience vécue, j’ai payé 30€ au lieu de 7€). A Mexico, à la centrale du Nord, les billets s’achètent à l’intérieur de la station de bus et ensuite on fait la queue pour prendre son taxi. 

Métro.
A Mexico c’est le plus économique, 5 pesos de mémoire. On achète son ticket à l’entrée. Il est assez propre et facile à utiliser car peu de lignes. Je ne pense pas que les touristes le prennent beaucoup en tout cas je n’en ai pas vu à chaque fois que je l’ai utilisé. Il y a une rame dédiée pour les femmes et enfants.
 Guanajuato
Estudio de Diego Rivera
Sayulita
Teotihuacán

San Miguel de Allende

Les pourboires.
Généralement on doit donner entre 10 et 25 pourcent de la note final. Il faut bien regarder sur le ticket parce que parfois le pourboire est inclus dedans, c'est rare mais possible. 

L'eau.
Elle n'est pas potable, il faut donc penser à toujours acheter des bouteilles d'eau avant de se rendre à l'hôtel. 

Santé.
Manger des produits bien cuits. Je n'ai jamais eu de problèmes avec les fruits mais il faut à priori faire attention.

Si jamais vous êtes malades, dans les pharmacies il y a souvent un cabinet médical qui proposent des consultations pour quelques euros. Et les antibiotiques sont souvent prescrits. ( en cachets ou en seringues...ahah) et au Mexique ils sont à prendre chaque 8 ou 12 heures alors qu'en France c'est plutôt matin et soir.

En face de las bellas Artes il y a un magasin, on peut se rendre au dernier étage pour y déguster des gâteaux et cafés et surtout admirer la vue. 
Palacio de Bellas Artes, Mexico

2 commentaires:

© Lilimoncello
Design:Maira Gall.