Consommer autrement



Cet article rejoint ce que j'avais écrit sur " se motiver ", où je parlais de l'importance de prendre un petit déjeuner et de faire de l'exercice pour lutter contre la peau flasque. Je continue d'ailleurs. Ce n'est pas une obsession mais je crois vraiment que la santé vient en mangeant, pour ne pas dire en mangeant sain. Ca demande un vrai effort et de la motivation quand on n'a pas l'habitude. Ce qui est rassurant c'est qu'on a toujours des phases et différentes routines. Quand je vivais au Mexique, je mangeais différemment mais aussi en Espagne, j'avais acquis d'autres routines avec de nouveaux aliments. Alors c'est quelque chose à mettre ou à remettre en place...et ensuite je pense que ca se fait par automatisme. 


Je ne pense pas mal me nourrir mais globalement ce que je faisais c'était aller au supermarché, faire tous les rayons et prendre ce qui me plaisait.  Du coup ca revient cher, et puis arrivé à la maison on ne sait pas vraiment avec quoi le cuisiner, ou il nous manquera forcément un ingrédient, alors il faudra retourner au supermarché et forcément d'autres produits nous feront envie.

Autre constat qui me déplait: je vide ma poubelle de déchets plastique et cartons plusieurs fois par semaine et je trouve ça énorme. Tous ces déchets pour finalement pas grand chose. 

Et puis il y a la viande. J'en mange depuis toujours et pourtant je n'ai jamais aimé ça au goût. Enfin j'en raffolais pas disons. J'ai 26 ans et depuis que je suis rentrée du Mexique ou j'en mangeais énormément, j'en mange maintenant très rarement mais je continue un peu avec la charcuterie surtout du jambon blanc mais plus le temps passe plus ca me dégoûte, je peux pas m'empêcher de penser à l'animal, à l’abattoir...bref. 

C'est vrai que quand on mange de la viande, les menus sont plus faciles à préparer : saucisse- purée, steak-haché frites, magret-haricots verts. Alors je me disais, je n'aime pas la viande, mais si je n'en mange plus je vais manger quoi ? Que des légumes ? 

Du coup je souhaite changer mon alimentation et mes mauvaises habitudes pour ces raisons : Pour moins dépenser, pour mieux consommer (bio par exemple et avec moins d'emballages), et ne plus manger de viande donc il fallait m'organiser et créer de nouvelles recettes que j'ai pioché auprès de ma famille et sur internet. Je suis allée dans le rayon bio d'un magasin, et dans deux magasins bio. Je trouve que Bio Coop c'est hors de prix. Il faut jongler entre les produits biologiques d'Auchan,Leader Price, Carrefour et de Super U comme pour les gâteaux, l'huile d'olive, l'huile de tournesol, les conserves de légumes, la sauce tomate. Et pour les choses plus particulières comme le tofu, épices, à prendre dans les magasins biologiques et jongler entres plusieurs quand on a le temps pour les prix. 



Cette semaine : 

Lundi : midi : pâtes et tofu  soir : salade d'endives, pommes, noix et fromage. Burger Portobello et pommes de terres.( recette trouvée sur le blog de Victoria, et ce sont les meilleurs burgers jamais mangés, la petite sauce caramélisée et les champignons avec le fromage fondu est un vrai délice. J'ai opté pour une version à la mozzarella et une autre chèvre et j'ai préféré avec du chèvre. 


Mardi : midi : taboulé de quinoa soir : oeufs mimosa. Gratin dauphinois cuisiné avec de la sauce soja.

Mercredi :  midi : poireaux en vinaigrette, lentilles. soir : salade de betteraves, saumon riz, flan coco. 

Jeudi : midi : lentilles corail coco. soir : carpaccio de pamplemousse avocats, pizza à la farine de petit épeautre avec les restes du frigo. 


Vendredi : midi boulette végétarienne soir : soupe de légumes ( poireaux, carottes, navet, céleri, pommes de terre.) et place à l'improvisation.  


Pour le goûter et en cas de petit creux : du pain avec du Nocciolata, un gâteau maison style au yaourt, un smoothie : épinards, orange sanguine, cannelle et amande.


Idée de goûter : Jus  :épinard, orange sanguines et noix de coco et boules de coco vanille : avec des dattes mixées, de l'huile de coco, du sucre vanillé et de la noix de coco.



Liste de courses : orange à jus bio, oranges sanguines bio, tomates d'Italie bio, citron d'Italie bio, avocats d'Espagne bio, ail, oignons, endive, radis noir, betteraves bio, champignons de Paris, poireaux, carottes, une poignée de pousses d’épinards bio, des dattes, de la mayonnaise bio, de la pâte à tartiner chocolat noisette, du sirop de citron bio, du chocolat à la noix de coco, de l'huile de coco, de l'huile d'olive, du sucre du Pérou bio, de la crème soja pour cuisiner, du tofu à l'ail des ours, du tofu chèvre pavot, du sucre vanillé, de la noix de coco en poudre, un sachet de préparation pour flan coco. 1l de lait de coco ou d'amandes. Du rapé, du chèvre et du jambon blanc si besoin. Budget courses : 65€ pour la semaine pour 2.

J'ai ramené de chez moi, des noix, de la sauce tomate maison, des œufs et des pommes de terre. Donc à rajouter à votre liste de courses.



Quel est votre budget à la semaine ? Des idées de recettes faciles et saines ? N'hésitez pas à laisser un commentaire pour vous exprimer, donner votre avis, vos idées. 

10 commentaires:

  1. Le bio des supermarchés, il vaudrait mieux l'éviter et choisir du non bio en production locale.
    Le bio des supermarché vient de très loin. Regarde bien les légumes bio de Leclerc d'où ils viennent tu seras surprise ! Et par exemple, ceux qui viennent d'Italie sont ramassés et emballés par des quasi esclaves africains, sans papier et exploités, logés dans des conditions inhumaines. Alors oui, le "vrai" bio est plus cher, mais il y a une raison.
    Je te rassure, au début, je me suis laissée tenter comme tout le monde par les prix des supermarchés. Mais finalement, je préfère le nom bio, produit en France voire dans mon département que le bio pas très propre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet info ! Je me suis aussi inscrite dans une ruche qui dit oui près de chez moi pour les paniers de légumes.

      Supprimer
  2. Merci d'avoir partagé tes repas et ta liste de courses, ça me donne pleins d'idées ! Continue comme ça, j'essaie aussi de faire comme toi même si des fois le manque d'organisation me fait défaut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ferai un autre article semaine prochaine !
      Merci de ta visite par ici !

      Supprimer
  3. moi je ne mange plus de viande et je peux t'assurer que je ne m'ennuie pas dans mon assiette ahah, quiches, tartes..ya tellement de choses bonnes sans viande! et puis je n'ai jamais aimé ca de toutes facons.

    Bise

    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je te vois faire sur Insta ;)

      bises !

      Supprimer
  4. Ca fait 3 ans maintenant que je ne mange plus que de la pâte à tartiner Niocciolata, je comprends pas qu'on puisse encore manger du Nutella! Beurk
    Quand à la ruche qui dit oui, j'en avais une près de chez moi, les produits ne sont pas top et c'est hors de prix! Quand aux agriculteurs, comment dire.. Bref je crois que ces mouvements surfent sur la tendance du local, et en profitent un maximum avec les prix (pour des produits pas forcément de super qualité en plus). Super déçue! Le mieux est la vente directe mais ici, les fermes se comptent sur les doigts d'une main. En Auvergne, on va acheter beaucoup de choses directement à la ferme (oeufs, lait, fromages, miel, yaourts..) c'est le moyen le plus économique, les produits sont de qualité et c'est très convivial!
    Ils ont encore beaucoup de chemin à faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est le deuxième pot que j'achète et en plus c'est mille fois meilleur au goût !
      Je me suis inscrite à la ruche qui dit oui, et ( selon les photos) des paniers de légumes, c'était pas terrible et cher, mais il faudrait que je commande une fois pour me faire une vraie idée de la chose !

      Supprimer
  5. Moi aussi je m'étais inscrite à la Ruche, mais c'est horriblement cher. Et là encore il faut voir ce qui se cache derrière (tout en haut de l'échelle, on retrouve.... le patron de Free !). Et les agriculteurs passent par là, mais ils doivent donner un gros pourcentage de leur bénéfice donc bon.... c'est pas terrible non plus ! C'est pour cela que c'est vraiment compliqué de trouver des produits bons, à prix abordables pour nous, mais de façon à faire vivre décemment les gens de leur travail. Idéalement, il faut trouver des producteurs qui vendent sur le marché, eux mêmes, sans intermédiaires.

    RépondreSupprimer

© Lilimoncello
Design:Maira Gall.