Océopin




Vous saviez que les billes minuscules que l'on trouve dans les crèmes exfoliantes et parfois même dans les dentifrices sont des billes de polyéthylène et polypropylène ? Des noms bien barbares qui sont finalement du plastique...et qui se retrouve par la suite dans l'océan, nos rivières... et peut être même dans nos poissons et crustacés que l'on mange.

En effet, elles nettoient bien le tarte sur nos dents, ou notre visage des impuretés mais à long terme il serait préférable d'utiliser d'autres techniques beaucoup plus saines. 

On peut très bien se faire son propre gommage, à l'aide de bicarbonate de sodium par exemple en ajoutant à celle ci, de l'huile...celle que vous voulez : Huile de rose, d'argan, de coco... Ainsi vous obtiendrez une belle peau toute douce. Et pour celles qui n'ont pas le temps...

J'ai reçu deux petites fioles de la marque Océopin, installée en plein milieu des pins..en Gironde. Cette marque est pour ainsi dire Bordelaise. Elle est née d'une rencontre entre le professeur Robert Wolff chercheur à l'Institut des Corps Gras de Bordeaux et Jean-Jacques Berger producteur de graines de pin maritimes. 

Pas de chichi sur leur site, la marque propose juste deux produits : l'huile de pin pour le visage et l'exfoliant qui n'est qu'autre que des graines de pins. Finement broyés, ces petits grains se mélangent à de l'huile ou à un savon liquide. Le plus facile étant de l'utiliser sous la douche. 

Quand à l'huile de pin, je l'utilise en remplacement de ma crème de nuit. Elle est riche en acides gras et vitamine D. Elle permet de lisser les rides et ridules et fait aussi office de bouclier protecteur contre les radicaux libres et autres agressions extérieures. Elle convient à toutes les peaux même les plus sensibles.

Produits offerts par la marque.

9 commentaires:

  1. Des alternatives intéressantes qui détrôneront peut-être, un jour, nos soins "classiques" !

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien je ne le savais pas et même si je ne suis pas la plus grande consommatrice de produits cosmétiques, ça donne à réfléchir!

    RépondreSupprimer
  3. Ah non je savais pas du tout pour le plastique! Heureusement que des chercheurs bordelais sont là quand même... bonne alternative!

    RépondreSupprimer
  4. Ah non je savais pas du tout pour le plastique! Heureusement que des chercheurs bordelais sont là quand même... bonne alternative!

    RépondreSupprimer

© Lilimoncello
Design:Maira Gall.